COMMENT GERER L’INNOVATION A L’ECHELLE MONDIALE

atelier-innovation

Les entreprises ont bien conscience qu’au sein de leurs activités mondiales, souvent très dispersées, e cache un trésor d’idées et de compétences susceptibles de servir l’innovation. Mais les dénicher et les exploiter des projets d’innovation mondialisés s’avère bien plus difficile qu’on ne pourrait s’y attendre.

1)- Démarrer modestement

l’un des facteurs favorisant l’innovation dispersée réside dans l’expérience des sites participants pour mener à bien des projet mondialisés.

Même si un site dispose des capacités techniques ou d’une connaissance du marché particulièrement pointue, les salariés auront du mal à participer à un projet mondial correspondant à leurs compétences si leur expérience se limite à un développement à l’échelle du site.

En effet pour ce type de projet, les membres de l’équipe bénéficient de connaissances collectives implicites et d’un contexte communication ainsi qu’un climat propice au renforcement de la confiance entre collègues.

2)- Assurer un contexte organisationnel stable.

Dans un climat d’incertitude organisationnelle, les rivalités peuvent s’exacerber et les membres des équipes de projets peut être amenés à s’inquiéter de la sécurité de leurs emploi, et donc se déconcentrer.

Vous devez donc anticiper les éventuels effets pervers d’une réorganisation sur l’innovation mondialisée, afin de protéger autant que possible les équipes des perturbations qui en résultent. Vous devez vous attacher à promouvoir un climat de stabilité, tout en renforçant l’estime que vos employés ont d’eux-mêmes et leur loyauté envers l’entreprise.

images

3)- Placer la supervision et le soutien du projet sous la responsabilité d’un cadre dirigeant.

Lorsque la base de connaissances qui sous-tend un projet est fragmentée et que les équipes sont disséminées sur plusieurs sites, les problèmes de communication, les conflits, voire les impasses dans la prise de décisions cruciales sont autant plus probables. Les équipes de projet ont souvent des difficultés à gérer ces problèmes de manière constructive à distance, surtout lorsque les désaccords revêtent un aspect personnel.

Dans ce cas un cadre dirigeant doit endosser formellement le rôle d’arbitre et de gestionnaire de risque, tout en apportant son soutient et, au bout du compte, en assumant son rôle de décideur ultime.

A l’inverse, dans l’univers plus familier des projets mono sites, les cadres dirigeants peuvent accorder le feu vert à un projet d’innovation, puis se mettre en retrait et laisser l’équipe avancer.

4)- Mettez en place une gestion de projet rigoureuse, avec des chefs de projet expérimentés.

Outre un cadre dirigeant très impliqué, un projet d’innovation mondialisé nécessite une équipe de gestion de projet solide afin de piloter qu quotidien, ainsi que des chefs d’équipe chevronnés disposant d’outils et de procédés fiables.

L’ensemble nécessaire pour imposer une approche disciplinée et structurée, et une détermination commune sur tous les sites.

Votre entreprise peut aborder ces questions de différentes manières. Certaines optent pour des programmes de qualité rigoureux, afin d’établir une gestion de projet formalisée pour les initiatives mondiales.

Par ailleurs, votre entreprise peut développer une expertise dans la gestion de projet.

MW-BO753_risk_20131107083953_MG

5)- Désignez un site leader.

Chaque site impliqué dans une innovation mondiale percevra le projet à travers le prisme de sa propre participation et de son propre contexte plutôt que dans sa globalité. C’est la raison pour laquelle tous les sites ne peuvent pas participer de manières égale, même si leurs niveaux respectifs d’expérience et d’expertise sont équivalents. L’un d’entre eux doit être désigné comme site leader et prendre la responsabilité de la livraison du projet en temps et en heure, sans dépassement de budget.

6)- Prenez le temps de définir l’innovation.

Il est possible d’améliorer la conception du produit ou du service tout au long du projet, parce que les personnes impliqués se trouvent sous le même toit, communiquent fréquemment et peuvent ainsi améliorer continuellement leurs connaissances et procéder à des ajustements.

Bien qu’il soit naturellement tentant de se lancer dans la phase de développement le plus vite possible, les études montrent une corrélation positive entre le temps consacré à définir les objectifs et le cahier des charges et la réussite des projets.

innovation

7)- Attribuez les ressources en fonction des compétences et non disponibilités.

Le choix d’équipes efficaces pour un projet d’envergure mondiale mérite une attention particulière, afin de sélectionner et d’intégrer les meilleurs connaissances et compétences possibles.

8)- Prévoyez suffisamment de recoupements pour favoriser la collaboration.

Même si les sites impliqués dans un projet doivent être choisis en fonction des connaissances et des compétences spécifiques qu’ils sont en mesure d’apporter, il faut aussi un certain degré de recoupement des connaissances entre les sites.

Faute de quoi certaines interdépendances critiques entre les modules risquent de ne pas être identifiables jusqu’à la phase d’intégration, lorsque résoudre des problèmes coûte cher.

9)- Limiter le nombre de sous-traitants et de partenaires.

La gestion et le suivi de la relation avec ces intervenants prennent du temps et de l’énergie. Il est donc logique, dans le contexte de projet mondialisés, de limiter la complexité supplémentaire et le fardeau managérial en minimisant le nombre de sous-traitants ou de partenaires.

10)- Ne compter uniquement pas sur la technologie pour communiquer.

Les technologies de l’information et de communication, telles que les e-mails, les réunions en ligne, les plateformes de médias sociaux, les forums en ligne, et les visioconférences ont sans aucun doute un rôle à jouer, mais il ne faut pas compter à outrance sur ces outils, car ils ont tendance à masquer les différences entre les sites, ce qui peut provoquer des malentendus et des tensions. Outre l’arsenal d’outils de communication d’un projet d’innovation à l’échelle mondiale devrait comprendre un budget voyages conséquent pour les visites sur sites, les réunions des équipes de projet et le transfert temporaire de responsables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s