Le sourire est notre meilleur allié face au stress, même s’il est forcé !

s.1.4_organisation_960x480_052204

Le sourire est un acte habituel qui se produit tous les jours, après une blague ou devant un article insolite. Mais cette petite déformation faciale n’est pas si anodine qu’elle n’y paraît. Une récente étude américaine affirme que le sourire réduit le stress et permet de se sentir mieux !

Le sourire pourrait diminuer notre stress et pas seulement celui que l’on affiche après une bonne blague, même un sourire forcé serait utile ! C’est ce que vient de démontrer une étude menée par des psychologues de l’Université du Kansas auxEtats-Unis et qui apparaitra dans la revue Psychological Science.

laugh

Les chercheurs ont souhaité savoir si le sourire n’était qu’un indicateur de bonheur ou bien s’il avait de véritables effets bénéfiques sur la santé, comme l’explique Tara Kraft : « De vieux adages, tels que ‘grin and bear it’ [littéralement : souris et supporte-le] suggèrent que sourire n’est pas seulement un important indicateur non-verbal de bonheur. Ils promeuvent aussi le sourire comme une panacée pour les évènements stressants de la vie ». Pour leurs recherches, les psychologues ont fait appel à 169 étudiants à qui ils n’ont pas divulguer le but de leur étude, pour ne pas fausser les résultats. Si les participants avaient été alertés de l’effet bénéfique du sourire, ils ne se seraient pas comportés normalement. L’équipe a donc préféré dire qu’il s’agissait d’un test sur leurs capacités à réaliser plusieurs tâches en même temps.

Pour commencer, les chercheurs ont demandé aux étudiants de prendre une baguette dans leur bouche pour générer des expressions faciales bien définies. Ils ont ensuite été divisés en trois groupes : un groupe à l’expression neutre, le deuxième avec un sourire normal et le troisième avec un sourire dit sourire deDuchesne ou appelé « sourire authentique » (qui implique autant les muscles de la bouche que ceux des yeux). Les participants on ensuite été mis en situation de stress pour analyser leur rythme cardiaque, celui-ci étant un indicateur de la réponse du corps au stress. Les résultats sont surprenants, les individus affichant un sourire avaient un rythme cardiaque inférieur à ceux à l’expression neutre ! Et les étudiants du groupe au sourire de Duchesne ont affiché un rythme encore inférieur.

26671814big-5878-rigole-jpg Les psychologues ont donc conclu que le sourire avait bien un effet sur le stress et même lorsque celui-ci était forcé ! Comme le recommande Sarah Pressman, chercheur de l’équipe : « La prochaine fois que vous êtes coincés dans les embouteillages ou que vous traversez un autre type de stress, vous devriez essayer de garder le sourire pendant un moment. Non seulement, cela vous aidera à tenir le coup psychologiquement, mais cela pourrait aussi aider votre santé cardiaque »

Maxisciences

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s